A quoi pense la pensée écologique ?

Dominique Bourg et Etienne Klein - France culture

Dominique Bourg, professeur à l’Université de Lausanne, parrain de l’association Adrastia, interviewé par Etienne Klein.

21 novembre 2015

Le mode de développement du monde moderne apparaît comme la victime d’une contradiction douloureuse : il se pense comme universel, et pourtant il sait désormais que son extension à l’ensemble du genre humain, tant dans l’espace que dans le temps, se heurte à des obstacles impitoyables, ne serait-ce que parce que l’atmosphère de notre globe et son climat ne supporterait ni sa généralisation ni son maintien. Il y a donc une contradiction entre notre exigence éthique d’égalité et notre mode concret de développement. D’où le dilemme : ou bien, nous les riches, nous nous coupons du reste du monde au moyen de boucliers divers, ou bien nous inventons un autre mode de développement qui aurait la propriété de pouvoir être universalisé à l’échelle de l’humanité tout entière.

Mais comment penser ensemble toutes les données que nous recensons, celles qui concernent les modifications de notre milieu, celles qui concernent le fonctionnement de la biosphère, celles qui concernent l’état et l’évolution des ressources naturelles ?

Propulsé par le CMS WebForge